Documents dans le cadre du développement de nouveaux produits : liste de contrôle pour les marques de produits alimentaires et de boissons

by | Avr 18, 2024

Il est essentiel de pouvoir compter sur des fournisseurs d’ingrédients et de matières premières pour lancer une nouvelle innovation dans le domaine des produits alimentaires ou des boissons. Les documents que les fournisseurs donnent dans le cadre du développement de nouveaux produits vous aident à respecter les calendriers de production, à vous conformer à la réglementation et à atteindre les objectifs de l’étiquetage.

L’équipe de la réglementation de FlavorSum a compilé la liste de contrôle suivante pour vous aider à suivre le chemin du succès.

Documentation sur les installations et les fournisseurs

Avant de commercialiser votre nouveau produit alimentaire ou votre nouvelle boisson, vous devrez identifier et évaluer les fournisseurs d’ingrédients. Les documents recueillis lors de la sélection des fournisseurs pour le développement de nouveaux produits visent à confirmer que les systèmes de santé et de sécurité sont en place et qu’ils sont conformes à vos exigences.

DOCUMENTS RELATIFS À LA SANTÉ ET À LA SÉCURITÉ

Votre fournisseur d’ingrédients doit vous donner les documents suivants concernant ses produits.

5

Lettre de garantie. Le contenu de la lettre indique que le fournisseur d’ingrédients respecte les directives fédérales en matière de sécurité alimentaire et cite le respect de lois ou statuts précis. Pour les ingrédients aromatiques, cherchez la phrase « all ingredients are generally regarded as safe (GRAS) or have been approved by a regulation of the Food and Drug Administration » qui indique que tous les ingrédients sont généralement considérés comme sûrs ou ont été approuvés par un règlement de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis.

5

Enregistrement auprès de la FDA. Demandez la preuve que le fournisseur est un fabricant de produits alimentaires enregistré.

5

Conformité au plan Food Defense Plan des États-Unis. Confirmez que le fournisseur d’ingrédients respecte les paramètres du code Safe Quality Foods Code et qu’il suit les règles applicables de la loi Food Safety Modernization Act (FSMA).) rules.

5

Certificat de sécurité alimentaire reconnu par l’IMSA. Le fournisseur d’ingrédients doit disposer de documents attestant de son adhésion à l’Initiative mondiale de salubrité des aliments (IMSA). La norme SQF (« Safe Quality Food ») est une norme de sécurité alimentaire de premier plan reconnue par l’IMSA et approuvée en tant que programme de référence répondant à des exigences strictes en matière de systèmes de gestion de la sécurité alimentaire.

5

Certificat d’assurance principal. Le fournisseur d’ingrédients doit vérifier qu’il dispose d’une couverture d’assurance qui vous protégera en cas de dommages ou de pertes liés au produit du fournisseur.

AUTRES DOCUMENTS RELATIFS À LA SÉCURITÉ À OBTENIR DU FOURNISSEUR D’INGRÉDIENTS

Les documents nécessaires dans le cadre du développement de nouveaux produits peuvent porter sur d’autres aspects de la santé et de la sécurité afin de répondre à vos exigences concernant les fournisseurs agréés :

5

Liste des personnes à contacter en cas d’urgence. Personnes que vous pouvez appeler pour obtenir de l’aide en cas de questions sur la santé et la sécurité des produits du fournisseur d’ingrédients.

5

Déclaration relative à l’expérimentation sur les animaux. Le fournisseur affirme qu’il ne teste pas ses produits sur les animaux.

5

Déclaration relative à l’ESB et à l’EST. Confirmation que les ingrédients utilisés dans les produits finis du fournisseur ne contiennent pas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) ou d’encéphalopathie spongiforme transmissible (EST).).

5

Déclaration relative à la somatotrophine bovine Déclaration affirmant que les ingrédients des produits finis ne contiennent pas de somatotrophine bovine (bST).).

5

Déclaration relative au caractère « prêt à consommer » des solutions. Pour les arômes, une mention « prêt à consommer » (RTE statement) garantit que les solutions peuvent être utilisées en toute sécurité dans les aliments prêts à consommer sans traitement supplémentaire. La déclaration recommande également d’utiliser les arômes à des niveaux de fabrication satisfaisants dans un aliment ou une boisson fini(e).

5

Déclaration relative au programme d’approbation des fournisseurs. Les fournisseurs d’ingrédients achètent des matières premières à d’autres fournisseurs. La déclaration relative au programme d’approbation des fournisseurs confirme l’existence d’un processus de vérification de la conformité des fournisseurs aux normes de la loi Food Safety Modernization Act et de l’Initiative mondiale de salubrité des aliments.

Vous pouvez également demander à votre fournisseur d’ingrédients de vous communiquer son plan dans le cadre du Système d’analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP). Un tel plan décrit les mesures prises par le fournisseur pour identifier et contrôler les risques potentiels lors de la production d’un ingrédient et confirmer qu’il est propre à la consommation.

Certains fabricants de produits alimentaires et de boissons peuvent également demander aux fournisseurs d’ingrédients de remplir un questionnaire afin de recueillir des renseignements supplémentaires démontrant que le produit et la production du fournisseur respectent les normes de qualité.

Documents relatifs au numéro de référence

Une partie du processus de commercialisation des aliments et des boissons consiste à obtenir des documents sur les ingrédients qui appuient vos exigences en matière de qualité et de fabrication. Les documents relatifs aux numéros de référence fournissent des renseignements essentiels à vos équipes internes.

DOCUMENTATION TECHNIQUE SUR LES INGRÉDIENTS

Votre fournisseur d’ingrédients doit vous donner les documents suivants pour vous aider à développer de nouveaux produits :

5

Une fiche des caractéristiques du produit (parfois appelée fiche technique) contient des renseignements sur l’ingrédient précis, tels que les composants, l’emballage, le stockage, la durée de conservation, le profil nutritionnel, les allergènes et les propriétés physiques et sensorielles. Pour les arômes, on trouve dans les propriétés physiques l’indice de gravité et de réfraction; et dans les dimensions sensorielles, le goût, l’odeur et l'apparence.

5

Une fiche de données de sécurité. Cette fiche fournit des détails sur les propriétés de l’ingrédient. Elle décrit également les risques physiques, sanitaires et environnementaux, les mesures de protection et les précautions à prendre pour la manipulation, le stockage et le transport du composant.

5

La déclaration sur la bio-ingénierie. L’USDA a mis en place les normes National Bioengineered Food Disclosure Standard (NBFDS) pour divulguer la présence d’ingrédients issus de la bio-ingénierie à des fins d’étiquetage.

5

Un certificat d’analyse confirme la conformité de votre fournisseur aux normes de sécurité et de qualité et aux spécifications fournies aux clients. Il contient des renseignements tels que le nom du produit, le numéro de lot, la date de fabrication, la date limite d’utilisation optimale, la liste des ingrédients et les recommandations en matière de stockage. Le certificat d’analyse indique également que les propriétés physiques et sensorielles sont conformes aux normes.

AUTRES DOCUMENTS PROPRES AUX INGRÉDIENTS

Certains fournisseurs d’ingrédients peuvent également disposer de documents destinés à faciliter la compréhension de leur système de code de lot et des renseignements figurant sur l’étiquette.

5

L’explication du code de lot est l’anneau décodeur qui permet de comprendre comment le fabricant de l’ingrédient gère les lots de production. L’année, le mois et la date de fabrication de l’ingrédient peuvent figurer dans certains codes. D’autres systèmes utilisent une numérotation séquentielle.

5

Un exemple d’étiquette détaille les renseignements sur l’ingrédient du fournisseur, avec notamment l’adresse du site de fabrication, les détails du produit, les allergènes, la date de péremption et le mode stockage recommandé. Pour les solutions aromatiques, l’étiquette indique également les pictogrammes de danger et les avertissements, le cas échéant. L’étiquette mentionnera les allégations réglementaires associées à l’ingrédient, telles que « biologique », « casher » ou « certifié halal ».

DOCUMENTS À L’APPUI DES ALLÉGATIONS POUR LES CONSOMMATEURS

Les marques incorporant des ingrédients qui répondent à l’intérêt des consommateurs pour les produits casher, halal ou biologiques peuvent étayer ces allégations par des certifications tierces.

5

La certification casher vous assure qu’une agence rabbinique a vérifié que les ingrédients du produit, l’installation de production et la méthode de production ne contiennent aucune trace de substances non casher. Le symbole casher apposé sur l’emballage de vos produits finis indique aux acheteurs que le produit et les processus de production sont conformes à toutes les exigences de la loi casher.

5

La certification halal confirme que le fournisseur et les ingrédients qu’il produit ont été approuvés pour la conformité halal conformément à la loi islamique.

5

La certification biologique atteste que l’installation du fournisseur a passé avec succès une vérification de conformité à la réglementation biologique. Le ministère de l’Agriculture des États-Unis (USDA) a établi des règlements sur les produits biologiques, 7 CFR Part 205 pour le programme National Organic Program. Au Canada, les fournisseurs doivent se conformer aux règlements établis par le Régime Bio-Canada.

5

La certification RSPO regroupe un ensemble de critères environnementaux et sociaux auxquels les entreprises doivent se conformer pour produire de l’huile de palme durable certifiée.

DOCUMENTS POUR LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES

Si vous embouteillez des boissons alcoolisées aromatisées pour le marché américain, vous devrez obtenir l’approbation du gouvernement fédéral pour les formules de boissons. Le TTB (Alcohol, Tobacco Tax and Trade Bureau) doit étudier et approuver certains ingrédients des boissons alcoolisées, notamment les arômes ajoutés, pour :

5

confirmer que les ingrédients sont conformes aux exigences fédérales et respectent les normes de sécurité;

5

attribuer aux brasseurs et aux distillateurs la bonne classification fiscale;

5

s’assurer que les étiquettes des produits ne fournissent pas de renseignements trompeurs sur la boisson.

Lorsque vous ajoutez des arômes à votre innovation de boissons alcoolisées, vous devez joindre à votre formule une fiche de données sur les ingrédients aromatiques (FIDS).) Votre partenaire en arômes peut déposer la demande nécessaire pour recevoir une fiche FIDS pour les solutions d’arômes. Le formulaire vérifie la teneur en alcool du système d’arôme et lui attribue une désignation naturelle ou artificielle. La fiche FIDS propose également un taux d’utilisation maximal reflétant les ingrédients limités que l’arôme peut contenir, tels que la vanilline artificielle, le propylène glycol, le maltol artificiel et les conservateurs.

Vous avez besoin de documents dans le cadre du développement de nouveaux produits pour votre prochain lancement de produits alimentaires ou de boissons?

L’équipe de la réglementation de FlavorSum vous offre une expertise approfondie pour soutenir le développement de nouveaux produits aux États-Unis et au Canada. Lorsque vous vous associez avec nous, vous pouvez ouvrir un compte FlavorSum Access afin de télécharger la documentation technique propre à l’entreprise et au produit, et ainsi accélérer votre processus de commercialisation. Communiquez avec nous pour toute question supplémentaire concernant la réglementation ou les arômes!

Author

Holly Griffin

Holly Griffin is the Senior Regulatory Specialist for FlavorSum. She shares more than 12 years of experience with regulatory compliance in the food and beverage industry with FlavorSum teams and customers. She earned her B.S. in food science from the University of Arkansas, and joined FlavorSum in 2021.

Articles de blogue sur le sujet