Pleins feux sur les tendances : les tendances liées aux cinq à sept en 2024

by | Jan 11, 2024

Les cinq à sept, qui étaient rares pendant la pandémie, sont désormais de retour, toutefois avec quelques changements qui reflètent les attitudes et les comportements en évolution concernant l’alcool. Non seulement les gens consomment moins d’alcool, mais leur nouvelle normalité est susceptible d’inclure des horaires de travail hybrides, un plus grand nombre de repas cuisinés à la maison et des budgets plus serrés à cause de l’inflation.

L’équipe de FlavorSum a exploré les tendances des cinq à sept pour vous aider à créer des spiritueux aromatisés innovants, ainsi que des cocktails prêts à boire ou à servir à base de spiritueux qui cadrent avec les cinq à sept des Nord-Américains.

Options haut de gamme plus abordables

L’inflation faisant augmenter le coût de la nourriture et des boissons, le prix d’un cocktail dans un bon bar se situe souvent entre $20-$25. Les personnes qui aiment sortir prendre un verre risquent donc d’opter pour quelque chose de plus abordable que leur boisson habituelle, voire même de renoncer complètement à l’expérience.

En positionnant votre boisson comme un luxe abordable, vous aiderez les consommateurs à ressentir moins d’inquiétudes concernant le respect de leur budget mensuel tout en leur permettant de se gâter. Dans un récent blogue sur les cocktails prêts à boire haut de gamme, nous faisions mention du fait que les gens sont prêts à investir dans des options haut de gamme si ces dernières répondent à leurs attentes en matière de saveur, de nutrition ou d’emballage. Si vous associez votre nouveau produit à un nom connu ou digne de confiance, les gens se sentiront rassurés pour ce qui est de la qualité. Mintel a constaté que 34 % des consommateurs américains de prêts-à-boire essaieront un cocktail produit par une marque qu’ils aiment, et 31 % sont prêts à dépenser davantage pour des ingrédients haut de gamme.

PLEINS FEUX SUR LES TENDANCES : L’ASCENSION D’AMARO

La liqueur douce-amère est de plus en plus souvent utilisée dans les cocktails nord-américains comme un Aperol Spritz ou un Negroni. Le profil aromatisé de l’Amaro permet aux consommateurs d’avoir accès à une boisson complexe sans se ruiner, ce qui contribue à la popularité croissante de l’« apéritif des cinq à sept ».

Budget-Friendly Apertif Happy Hour

Une bonne ambiance sans l’effet grisant

Les Américains, en particulier les jeunes Américains, consomment moins d’alcool. Selon Innova, un tiers des consommateurs de 18 à 25 ans disent qu’ils ne consomment jamais d’alcool et notre étude exclusive a révélé que le niveau de connaissances relatives aux prêts-à-boire et aux spiritueux sans alcool et les achats de tels produits sont significativement plus élevés chez la génération Z et les milléniaux que chez les générations plus âgées.

Bien que les raisons de choisir une boisson non alcoolisée soient variées (santé, modération, plaisir), une option d’alcool par volume (AV) à 0 % peut également intéresser les personnes qui s’abstiennent de consommer de l’alcool et les adaptes de cinq à sept. Songez à utiliser un message sur le caractère non alcoolisé du produit qui valide et renforce la décision d’une personne de ne pas boire tout en offrant une ambiance de cinq à sept grâce à des saveurs complexes ou des ingrédients fonctionnels comme les adaptogènes.

PLEINS FEUX SUR LES TENDANCES : LE THÉ D’APRÈS-MIDI SOUS FORME DE COCKTAIL SANS ALCOOL

Les variétés de thé offrent aux concepteurs une gamme de « bases » pour créer une boisson non alcoolisée avec les nuances que les gens attendent des cocktails. Qu’il s’agisse des notes terreuses du thé vert, des arômes de fruits d’un oolong ou du goût sucré et de noisette d’un rooibos, les thés ont du mordant dans une boisson sans alcool.

Le nouveau vendredi : le milieu de la semaine!

Bien sûr, vous avez entendu parler des tacos du mardi (« Taco Tuesday »), mais qu’en est-il des Mojito du lundi ou des jeudis assoiffés (« Thirsty Thursdays »)? Les horaires de travail hybrides font des cinq à sept du vendredi une relique de l’époque où les bureaux du centre-ville étaient pleins et où le travail de 9 à 5 en ville était la norme.

Pour les bars de New York, les mardis, mercredis et jeudis sont maintenant les soirées les plus occupées pour les cinq à sept et les rassemblements professionnels depuis qu’un plus grand nombre de personnes se rendent au bureau en milieu de semaine. Les cinq à sept se produisent également plus tôt dans la journée pour accommoder les personnes qui veulent éviter de rentrer tard un soir de semaine.

La plateforme d’écoute sociale Tastewise révèle que les conversations sociales autour des cinq à sept sont à la hausse pour chaque jour de la semaine de travail, mais les mercredis et les jeudis sont les plus «populaires».

  • Les cinq à sept le lundi ont augmenté de 29,36 %
  • Les cinq à sept le mardi ont augmenté de 21,48 %
  • Les cinq à sept le mercredi ont augmenté de 36,94 %
  • Les cinq à sept le jeudi ont augmenté de 32,97 %
  • Les cinq à sept le vendredi ont augmenté de 24,12 %

Les propriétaires de restaurants et de bars adaptent leurs stratégies de marketing pour les cinq à sept en milieu de semaine, proposant des soirées thématiques, des entrées intéressantes, des boissons spéciales et des DJ ou des groupes de musique.

PLEINS FEUX SUR LES TENDANCES : LES CLASSIQUES ET LES COCKTAILS ORIGINAUX SUSCITENT L’INTÉRÊT LORS DES CINQ À SEPT EN MILIEU DE SEMAINE

Des boissons bien connues comme un Old Fashioned ou un Daiquiri obtiendront des critiques élogieuses, en particulier lorsqu’elles sont affichées à des prix réduits pour les cinq à sept. On observe un intérêt pour des variantes comme un smash de bourbon pêche et menthe ou un cobbler de tequila mélangé avec du manzanilla et de la pastèque. N’oubliez pas que les profils de saveurs saisonnières peuvent créer un engouement tout au long de l’année.

Sortir sans quitter la maison

Selon le Wall Street Journal, de plus en plus de gens établissent des limites entre le travail et le reste de leur vie. Ils finissent le travail à 17 h pile et rentrent chez eux plutôt que de socialiser avec des collègues ou d’assister à des événements organisés par l’entreprise. S’ils décident de sortir, ils préfèrent les événements qui ont lieu en après-midi ou qui se terminent avant 18 h 30.

Les cinq à sept virtuels, bien qu’ils ne jouissent plus de la même popularité que pendant la pandémie, n’ont pas disparu complètement, contrairement à ce qu’on aurait pu penser. Selon Bartender Planet, 55 % des Américains ont participé à un cinq à sept virtuel pendant la pandémie et 39 % ont prévu de poursuivre leurs fêtes à distance. Qu’il soit organisé par une entreprise ou un groupe d’amis, un cinq à sept virtuel est une occasion de tisser des liens avec des collègues ou des amis sans rentrer trop tard, sans devoir prévoir le transport pour le retour et sans devoir trouver une gardienne pour les enfants.

Virtual Happy Hour - Cocktail sitting in front of a laptop screen with people attending the event

PLEINS FEUX SUR LES TENDANCES – DES COCKTAILS PRÊTS À SERVIR OU PRÊTS À BOIRE POUR DES CINQ À SEPT VIRTUELS PLUS FACILES

Les cinq à sept virtuels offrent la possibilité d’offrir des cocktails grand format et des cocktails prêts à boire à base de spiritueux. Les deux approches, qui reposent sur un faible effort, permettent aux gens de consommer de l’alcool de qualité sans pour autant posséder de l’expérience en mixologie. Les trousses de cinq à sept pour les rassemblements virtuels génèrent des discussions sociales, Tastewise rapportant une hausse des conversations à ce sujet de +4 % au cours de la dernière année.

Trouvez des arômes qui vous permettront d’offrir des boissons populaires et à la mode pour les cinq à sept

Que vous vous penchiez sur des spiritueux aromatisés, des cocktails prêts à servir ou des cocktails prêts à boire à base de spiritueux, l’équipe de spécialistes des arômes et d’experts en applications de boissons alcoolisées de FlavorSum peut vous aider avec le développement de vos nouveaux produits. Découvrons ensemble votre prochaine recette gagnante pour les cinq à sept. Il est simple d’amorcer le processus. Vous n’avez qu’à nous parler un peu de votre idée et l’un de nos experts en applications communiquera avec vous.